Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles
Accueil / Méthodes de lutte

Méthodes de lutte

La fouine est plutôt résistante, il semble que les méthodes décrites ci-dessous n'aient qu'un effet de courte durée et ne servent parfois qu'à gagner un peu de temps. Il apparait par ailleurs que ceci reste sans effet sur certaines fouines !

Prévention 

L'existence de la fouine est souvent décelée par la présence d'excréments. Ses crottes sont caractéristiques : longues  et effilées (près de 8 à 10 cm) noires, contenant parfois os, poils, noyaux.

Si vous observez cela, commencez par éviter de laisser trainer des déchets ménagers qui  constitueraient un attrait et lui donneraient envie d'élire domicile à votre adresse.

 

fouine cachéePour votre habitation : La fouine est souple, et peut aisément s'introduire dans votre habitation de manière totalement invisible en passant par des trous de 5 à 7 cm de diamètre, comme des bouches d'aération par exemple ou des tuiles défectueuses.

Nous vous conseillons donc de boucher les éventuels trous qui offriraient un accès dans votre grenier. Il faut de préférence effectuer ces petits travaux soit à la fin de l’été, soit au début de l’automne lorsque la fouine et ses petits ont abandonné leur abri.

Autres précautions : Taillez ou coupez les branches qui toucheraient  votre habitation et qui serviraient à la fouine de pont pour accéder à votre bâtiment. Limitez aussi la présence de lierre, dont elle se sert pour escalader votre façade.

Pour votre véhicule : le seul conseil avisé est de laver votre véhicule si celui-ci a déjà eu la visite d'une fouine. Cela permettra d'éliminer l'odeur de l'animal et donc d'éviter son retour.

Pour votre poulailler :   Tout comme pour votre maison, assurez-vous qu'aucune branche ne peut être utilisée pour pénétrer le poulailler. Si tel est le cas, taillez, coupez les branches. Assurez-vous également que l'enclos est bien fermé, qu'il n'y a pas de trous dans le grillage ou toute autre partie constituant l'enceinte.

Déstabilisation

Vous pouvez désorienter la fouine en faisant des choses inhabituelles dans son quotidien et qui la perturberont : Mettre la radio à proximité de son abri, laisser la lumière la nuit, etc… Ceci est à répéter plusieurs jours de suite avant que cela ne fasse effet.

Répulsifs

Les répulsifs se trouvent sous différentes formes : spray, à détection, ultrason, infrarouge...Ils sont à pulvériser sur les lieux fréquentés par la fouine.

Il est fréquent de lire sur certains forums internet qu'en badigeonnant du parfum de basse qualité sur les lieux fréquentés par la fouine, ceci agit comme un répulsif. Si ceci est une solution qui a fait ses preuves, afin d'être sûr du produit utilisé, optez pour un article distribué par des professionnels. 

Appatage

Petite mise en garde à propos de cette technique : Assurez-vous d'appâter la fouine avec quelque chose de non empoisonné, car d'autres animaux pourraient en subir les conséquences. Au-delà de la dangerosité de ce dispositif, la fouine empoisonnée morte, se décomposerait, répandant une odeur nauséabonde.

 Le meilleur appât reste un nid reconstitué avec des œufs ou des coquilles. Disposez de la paille, quelques plumes avec un vieil œuf ou des coquilles.

L'avantage est que ceci est inodore, n'attirera que la fouine et non votre chien ou chat. Il est fréquent d'observer que des particuliers tentent d'attirer la fouine avec de la nourriture pour leurs animaux domestiques ou autre poisson qui donnerait envie à votre chat de venir visiter le piège.   Il est vrai que la fouine étant omnivore, on pourrait mettre un peu n'importe quoi comme appât, mais les fruits ou autres graines ne se conservent pas aussi bien qu'un œuf et attirent plein d’autres animaux! 

Piégeage

Attention, si vous résidez en Charente, un arrêté ministériel stipule qu'il est interdit de piéger les fouines. Celles-ci ne sont pas considérées comme nuisibles dans ce département.

Nous vous conseillons un piège  sous forme de boite en bois, dans laquelle vous placerez de la paille au sol. Les cages plus classiques peuvent aussi être utilisées, l'inconvénient c'est que la fouine verrait le jour à travers le grillage et aurait l'impression de pouvoir regagner sa liberté. Elle tenterait de se battre contre le grillage allant jusqu'à s'occasionner des blessures. Alors qu'avec une boite en bois, elle considérera cette dernière comme un nid douillet où il fait bon dormir.

 Résultat : la fouine sera apaisée !

Il y a quelques points à respecter pour la réussite de l'opération : tout d'abord il est inutile de placer le piège dans un grenier, car ce n'est pas dans son abri que la fouine chassera… Placez le piège en extérieur et  préparez votre action. Commencez par placer un œuf à un mètre du piège. Lorsqu'elle l'aura pris, placez votre œuf à 50 cm, puis à l'entrée de la cage, puis dans la cage. La fouine aura eu le temps de s'habituer à la présence de la cage dans son environnement quotidien et se sentira en confiance pour y pénétrer.

Placez le piège astucieusement 

Préférez un passage qu'elle emprunte pour aller chasser . Prennez garde à désamorcer le mécanisme de piégeage en journée, ou si vos enfants jouent près de ce dernier, afin d'éviter qu'il ne se déclenche de manière inopinée.

 

Attention : une fouine adulte va mettre plusieurs semaines à s'habituer à la présence du piège et de l'appât.

Vérifiez le piège chaque matin, cela vous permettra de constater si vous avez réussi à attraper l'indésirable et aussi de voir si vous n'avez pas capturé un autre animal. Ne tuez jamais une fouine dans le piège, car il resterait des odeurs qui repousseront les autres fouines.